Didd

Mémoires et bricolages salés et iodés

  • Accueil
  • > Archives pour décembre 2007

19 décembre, 2007

Ilot Tévennec

Classé dans : souvenirs — didd @ 16:49
Avec des amis on avait projeté d’y passer une nuit ou deux, mais le coin reste redoutable, hauts fonds, courant, houle….
C’est l’îlot Tévennec, il fait partie du balisage du passage du Raz de Sein,
L’endroit parait idyllique pour passer quelque temps….. mais il a un triste passé….
Le premier gardien devint fou,
et le deuxième aussi,

L’îlot Tévénnec était hanté,
A partir de 1893 deux gardiens furent affectés au phare.
l’un d’eux mourut quand même, dans les bras de son collègue.
Plus tard un autre gardien se blessa mortellement en tombant sur son couteau, et son collègue fut accusé de meurtre,
Tout cela malgré que la roche fut bénite et qu’on éleva même une croix…
En 1898, on décida  de faire venir un ménage (mari femme enfant)
Le gardien Méliner meurt, sa femme est seule et faute de secours, vida et sala le cadavre de son mari pour qu’il puisse être inhumé en terre bénite…..
Jusqu’à trois enfants (dont bébé) y vécurent, et on y fit venir une vache Pie Noire, nourrie par bateau, qui donnait du lait et du beurre à la famille.
Une femme accouchait même sur le rocher, en plein milieu d’une tempête, et elle perdit son bébé prématuré, quelques jours plus tard.
Enfin un ouragan arrache le toit de la maison…
En 1910, le phare devient feu permanent à gaz, sans gardien.
Mais Tévénnec restera un endroit maudit.
Aujourd’hui le phare est solarisé et automatisé. (paru dans un bulletin municipal de Plogoff)
Sous l’îlot Tevennec, on a ensuite découvert une grotte sous marine qui traverse entièrement la roche.
Pendant les tempêtes la mer et la houle en s’y engouffrant faisait un bruit de tonnerre,
Pour les gardiens à cette époque c’était la voie du diable….
Le phare se trouve aussi devant la sinistre baie des trépassés….
Et toutes les légendes, croyances et réalités n’arrangeaient pas les choses.
Un gardien à cette époque restait plusieurs mois au phare, et les premiers étaient tout seul,
La seule façon de communiquer avec l’extérieur était au moyen de drapeaux.
On se rend compte quand on y est de l’éloignement par rapport à la terre,
rajouté a cela les mauvaises condition d’hiver, ces hommes se retrouvaient souvent complètement isolés et injoignables pendant des semaines.

 

phare3.jpg

                      Ilot Tévennec

 

phares

Classé dans : photos,textes personnels — didd @ 16:46

18 heures de travaux la première année
42 heures la seconde année, la roche n’émerge que d’1m50 au-dessus des basses mer de vives eaux
13 années plus tard un feu est allumé sur la chaussée de sein.(1881)
Un ingénieur a fait même remarquer que de l’herbe aurait poussé plus vite.
C’est un véritable défi à la nature
C’est le phare le plus loin de terre dans un des endroits les plus mal pavés.
C’est le plus dur, celui qui est le plus isolé.
C’est celui que les gardiens surnomment l’Enfer.
C’est L’Ar Men (le caillou en Breton).
Bien que leurs hauteurs soient sensiblement les mêmes
Quand on est a côté, il fait plus frêle et plus petit que la Vieille.
La Vieille est bâtie sur un rocher , lui sur la mer.
D’un ami qui a traîné ses bottes comme gardien sur la Vieille et Ar Men :
« J’ai vu arriver un jour une vague tellement grosse sur le phare qu’on voyait les laminaires du fond quand elle se creusait.
Dans les tempêtes t’entends les assiettes qui vibrent et qui bougent dans l’armoire »
L’Ar Men est aujourd’hui automatisé et ça je pense qu’aucun des gardiens ne s’en plaindra….
phare2.jpg

                      Ar Men

phares

Classé dans : photos,textes personnels — didd @ 16:44

Bientôt on pourra peut-être les acheter,
parce qu’ils sont habitables et pourtant inhabités,
et qu’ils commencent à causer des problèmes d’entretien,
parce qu’il n’y a plus personne pour le faire.
L’équipement n’a plus les moyens, surtout pas financiers
certaines mauvaises langues diront même qu’ils ne servent plus a rien…
J’ai envie de vous parler des phares,
enfin de ceux que je connais
pour les avoir passés ou virés
« La vielle » c’est le plus proche de chez moi,
tout au bout de Plogoff, la Pointe du Raz et au bout ce Phare.
Il sert à baliser le passage du Raz de Sein.
C’est un phare à secteurs : rouge blanc et vert :
Rouge quand on est trop sur bâbord.
Blanc c’est le bon cap.
Vert quand on est trop sur tribord.
« Nul n’a passé le Raz sans trembler »,
c’est le diction.
A voir la photo on peut se demander pourquoi.
Malgré ces 33 mètres au-dessus de la mer,
il disparaît complètement sous les embruns dans les tempêtes.
Plus de 80 jours, c’est le record fait par les gardiens,
à l’époque ou les relèves se faisaient par canots de pêche à l’aviron depuis le petit port de Bestré.
Avant son automatisation,
de la Pointe du Raz,
on pouvait avec des jumelles assister aux changement des gardiens .
Maintenant quand on passe à coté ça fait ambiance maison vide….mortibus

phare.jpg                                                La Vieille

12 décembre, 2007

Tempête du week-end (8 à 10 décembre)

Classé dans : photos — didd @ 22:02

0001770.jpg

                                 0001768.jpg

                                                                   0001769.jpg

                                                                                                     

0001767.jpg          cliquer sur les miniatures pour mieux voir les photos (Le Loch, Plogoff)

 

7 décembre, 2007

C’était… en février 2006

Classé dans : photos — didd @ 20:46

neigemer2small.jpg 

En allant vers Pors Baie  

 

 neigemer3small.jpg

Pors Baie

  neigemer4small.jpg 

La Plage du Loch

  neigemer1small.jpg

Méandre de neige

neigemer5small.jpg

Dans le fond le Loch

 

Ça fait très drôle de voir Plogoff, et le Loch sous la neige

 

Merci à Danae pour le rappel de la date exacte :-)
 

 

chezjules |
flores |
Fish3chips |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | fun top super coi !!
| PAWÔL VWÊ
| avisdroitsocial