Didd

Mémoires et bricolages salés et iodés

  • Accueil
  • > photos
  • > CONSTRUCTION AMATEUR D’UN VOILE AVIRON ILUR 4ième partie

14 avril, 2011

CONSTRUCTION AMATEUR D’UN VOILE AVIRON ILUR 4ième partie

FINITION INTERIEURE DE
LA COQUE

***LISSE DE PRECEINTE. ***

mercredi 4 avril 2011

prparationetretournement28.jpg 

Au niveau de la préceinte, une latte de doublage intérieur en iroko ép. 10mm est collée symétriquement à BD et TB.

 finitionlissedeprceinte1.jpg   

Collage entre chaque membrure, un clouage provisoire l’empêche de glisser pendant le serrage. 

finitionlissedeprceinte2.jpg

Arasage du pied de membrure puis ponçage d’ébauche de la lisse de préceinte. 

***TABLEAU ARRIERE ET CAISSONS.*** 

 finitiontableauarrire.jpg  Renfort de collage du tableau arrière, prise de la forme exacte avec un gabarit.

finitiontableauarrire3.jpg 

Traçage au critérium en s’appuyant sur une règle souple. 

 finitiontableauarrire1.jpg

Traçage effctué sur chute de CP ép. 15, prête à être découpée à la sauteuse. 

finitiontableauarrire6.jpg 

6 caissons au niveau du tableau AR. Les 2 latéraux caissons de flottabilité. Au centre à l’AR un caisson étanche (matériel de sécu), devant un caisson semi étanche pour la nourrice et divers. 

finitiontableauarrire11.jpg 

 Réalisation du gabarit pour couvercle de caisson de nourrice.

finitiontableauarrire12.jpg

 Réalisation du capot en s’appuyant directement sur le couvercle du caisson.

moussagecaissons.jpg

Moussage des caissons étanche en stirodur, découpage des plaques à la scie sauteuse, moyen le plus rapide. 

  finitiontableauarrire10.jpg

Collage de l’ensemble arrière, les 3 couvercles de caisson, un renfort en  CP ép. 15 mm du tableau AR, et le tri plage de la lisse de préceinte par l’intérieur. 

finitiontableauarrire13.jpg

Montage de la pompe sur la cloison intérieur de l’ensemble coffre AR. Aspiration devant le puits de dérive, refoulement au travers du caisson étanche TD. Traversée de cloison et passe coque.

***ETAMBRAI, PUITS A CHAINE ET CAISSONS AVANT.*** 

finitiontambraipuitsdechaine1.jpg 

Secteurs de CP ép. 15 pour renforcer l’étambrai. 

finitiontambraipuitsdechaine2.jpg 

Continuation du remplissage

 finitiontambraipuitsdechaine3.jpg

Le remplissage renfort d’étambrai est réalisé, fabrication d’un gabarit pour caissons de puits de chaine.

 finitiontambraipuitsdechaine4.jpg

Le caisson du puits à chaine en séchage.   finitiontambraipuitsdechaine15.jpg

Ensemble des caissons d’avant, les deux latéraux : réserve de flottabilité (seront moussées). Le central devant le puits de dérive : caisson de rangement bout, pare-battages et divers, des anguillers permettront à l’eau venant du puits à chaine de s’écouler au travers ce caisson vers le centre du canot ou elle pourra être pompée.

 

 

***FINITION DE LA PARTIE CENTRALE ET DU PUITS DE DERIVE. ***

p4031256.jpg

La pièce métallique servait à tenir la dérive pendant le retournement. Elle a été enlevée et la dérive provisoirement reposera sur le sol.  p4240076.jpg 

Montage de deux joues de remfort et de lattes le long de la jonction puits de dérive partie basse, collage avec joint-congé.  

 ***TECHNIQUE DES JOINT-CONGES.***  

Toutes les membrures et caissons on été collés ou renforcés au moyen de joint-collés. Gros avantage de la colle époxy : le joint congé qui permet des collages très solides avec une rapidité et facilité de réalisation, inconcevable en construction traditionnelle.  jointscongs.jpg  Diverses spatules réalisées dans des couteaux à mastique, les rondes servent à la réalisation des joint-congés, les plates à racler et aussi enduire la colle.   jointscongs2.jpg

La colle (résine SR 5550 et durcisseur lent SD 5503) est chargée en wood fill 250 jusqu’à obtention d’un mélange relativement consistant (le pot retournée, il ne coule pas). Application à la spatule ronde (je ne protège pas les bois sur les cotés, habitude) Ensuite après 2 à 3 lissage, l’excédent de mélange se retrouve chassé sur les extérieurs.

 jointscongs4.jpg

L’excédent de mélange est ensuite raclé. 

 jointcongs10.jpg

On voit bien le mouillage de la résine époxy.

jointcongs12.jpg

Après séchage le joint-congé devra être poncé (stratification ou peinture)

p4260104.jpg

Au niveau des joint-congés, La meilleure ponceuse c’est bande de papier et huile de coude, le problème est l’usure des doigts.

***STRATIFICATION INTERIEUR DE LA COQUE .***  

Un tissus bi biais de 200 gr est posé entre les membrures. Le but étant une meilleure protection de bois et un collage de l’ensemble renforcé.statifiont.jpg

Patrons de découpe réalisés dans du papier journal.

statifiont1.jpg

Le tissu est découpé un peu plus large, pour recouvrir les joint-congés. Stratification au rouleau et pose d’un tissu d’arrachage qui facilitera le ponçage. Quelques problèmes de rapidité de séchage de la résine, dut utiliser un durcisseur super lent SD 5502. Durée de cette stratif 3 bons après midi. Le tissu d’arrachage est long a mettre en œuvre, théoriquement on doit le faire coller en le tirant avec une spatule, il doit pomper l’excédent de résine, mais j’ai du en plus me servir du rouleau. L’état de surface après arrachage est plus propre, plus sec, mais il a quand même nécessité un léger ponçage. 

*** BANCS LATERAUX .***  Si mon ilur extérieurement est simplement rallongé par rapport aux plans d’origine, l’intérieur est totalement différent. Plus de réserve de flottabilité et de caissons étanches. Il aura aussi 2 bancs coffre latéraux faisant également office de caissons étanches.

bancslatraux.jpg

Le banc latéral est délimité en 3 zones : à l’arrière réserve de flottabilité, au centre deux caissons de rangement étanches. Les deux cloisons de séparation sont montées provisoirement ainsi que la traverse supérieure.  bancslatraux1.jpg

Réalisation du gabarit.bancslatraux2.jpg

Traçage au moyen du gabarit sur une plaque de  CP marine ép. 5 mm.  bancslatraux3.jpgPlaque latérale après découpe, la bâbord sera réalisée par copiage.

bancslatraux18.jpg

 Montage des 2 plaques latérales, découpe après collage d’ouverture pour des couvercles étanches carrés. Collage de traverses de raidissage pour le dessus des bancs. 

bancslatraux21.jpg

 Fabrication du gabarit de traçage pour le dessus des bancs. Le dessus sera réalisé en CP marine ép. 5mm.

bancslatraux24.jpg

 Dessus des bancs montés à blanc.

2 réponses à “CONSTRUCTION AMATEUR D’UN VOILE AVIRON ILUR 4ième partie”

  1. danae dit :

    BRAVO Didier, c’est très technique tout ça pour moi mais ça me fait plaisir de voir l’avancement de la construction de ce bateau ! Bises

    Dernière publication sur Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs : Sourires des enfants du monde

  2. Literature Review dit :

    This is my Good luck that I found your post which is according to my search and topic, I think you are a great blogger, thanks for helping me outta my problem..
    Literature Review

Laisser un commentaire

 

chezjules |
flores |
Fish3chips |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | fun top super coi !!
| PAWÔL VWÊ
| avisdroitsocial