Didd

Mémoires et bricolages salés et iodés

2 avril, 2007

Découverte de Nanie

Classé dans : photos et commentaires perso — didd @ 0:08

 Été 2006

C’ était pas loin de ma maison, c’est ainsi que j’ ai trouvé Nanie. Après avoir beaucoup servi et aussi beaucoup souffert, elle était réhabilitée en réservoir d’eau dans un jardin. Pour moi c’était un peu rassurant, au moins c’ était étanche. C’est sur ce bateau que j’ai découvert la mer, je le vois encore arriver dans la ferme voisine, et j’entends encore les commentaires des anciens pêcheurs de Pors Loubous :  » nul, zéro, trop léger sur l’eau, ça ne vaudra jamais un canot en bois ». N’ empêche, aujourd’ hui tout les canots en bois sont pourris et Nanie navigue toujours. C’était le premier bateau en polyester de Pors Loubous.

mip20060506er.jpg

0001082r1.jpg

mip20060506c.jpg

Je discute un peu avec le jardinier, l’homme est sympathique, et il me la donne.

 

 

    

 

5 mars, 2007

Le coeur marin

Classé dans : poesie — didd @ 20:15

Regrets perdus dans la marée
crêtes abîmées par le vent
ceux-là sans cesse ramenés
et celles-ci disparaîssant
nulle effluve nulle rosée
ne vient calmer le palpitant
la vague verte abandonnée
s’abat perpétuellement
tandis que chaque jour rapporte
tous ces regrets devant la porte

(Raymond Queneau)
emprunté à la bibliothèque faut en profiter lol

*************************************************************

 Les conquérants

Comme un vol de gerfauts hors du charnier natal,
Fatigués de porter leurs misères hautaines,
De Palos de Moguer, routiers et capitaines
Partaient, ivres d’un rêve héroïque et brutal.
Ils allaient conquérir le fabuleux métal
Que Cipango mûrit dans ses mines lointaines,
Et les vents alizés inclinaient leurs antennes
Aux bords mystérieux du monde Occidental.
Chaque soir, espérant des lendemains épiques,
L’azur phosphorescent de la mer des Tropiques
Enchantait leur sommeil d’un mirage doré ;
Ou penchés à l’avant des blanches caravelles,
Ils regardaient monter en un ciel ignoré
Du fond de l’Océan des étoiles nouvelles.

José Maria de hérédia (1842-1905)  *************************************************************

Oceano nox

Oh ! combien de marins, combien de capitaines
Qui sont partis joyeux pour des courses lointaines,
Dans ce morne horizon se sont évanouis !
Combien ont disparu, dure et triste fortune !
Dans une mer sans fond, par une nuit sans lune,
Sous l’aveugle océan à jamais enfouis !
Combien de patrons morts avec leurs équipages !
L’ouragan de leur vie a pris toutes les pages
Et d’un souffle il a tout dispersé sur les flots !
Nul ne saura leur fin dans l’abîme plongée.
Chaque vague en passant d’un butin s’est chargée ;
L’une a saisi l’esquif, l’autre les matelots !
Nul ne sait votre sort, pauvres têtes perdues !
Vous roulez à travers les sombres étendues,
Heurtant de vos fronts morts des écueils inconnus.
Oh ! que de vieux parents, qui n’avaient plus qu’un rêve,
Sont morts en attendant tous les jours sur la grève
Ceux qui ne sont pas revenus !
On s’entretient de vous parfois dans les veillées.
Maint joyeux cercle, assis sur des ancres rouillées,
Mêle encor quelque temps vos noms d’ombre couverts
Aux rires, aux refrains, aux récits d’aventures,
Aux baisers qu’on dérobe à vos belles futures,
Tandis que vous dormez dans les goémons verts !
On demande : – Où sont-ils ? sont-ils rois dans quelque île ?
Nous ont-ils délaissés pour un bord plus fertile ? -
Puis votre souvenir même est enseveli.
Le corps se perd dans l’eau, le nom dans la mémoire.
Le temps, qui sur toute ombre en verse une plus noire,
Sur le sombre océan jette le sombre oubli.
Bientôt des yeux de tous votre ombre est disparue.
L’un n’a-t-il pas sa barque et l’autre sa charrue ?
Seules, durant ces nuits où l’orage est vainqueur,
Vos veuves aux fronts blancs, lasses de vous attendre,
Parlent encor de vous en remuant la cendre
De leur foyer et de leur coeur !
Et quand la tombe enfin a fermé leur paupière,
Rien ne sait plus vos noms, pas même une humble pierre
Dans l’étroit cimetière où l’écho nous répond,
Pas même un saule vert qui s’effeuille à l’automne,
Pas même la chanson naïve et monotone
Que chante un mendiant à l’angle d’un vieux pont !
Où sont-ils, les marins sombrés dans les nuits noires ?
O flots, que vous savez de lugubres histoires !
Flots profonds redoutés des mères à genoux !
Vous vous les racontez en montant les marées,
Et c’est ce qui vous fait ces voix désespérées
Que vous avez le soir quand vous venez vers nous!

Victor Hugo (1802-1885)

27 février, 2007

Oh mon bateau ôÔô !!!

Classé dans : photos — didd @ 9:12

011.jpg  021.jpg  031.jpg

                      041.jpg    051.jpg  061.jpg

   071.jpg  08mip20070223.jpg  09mip20070225.jpg

15 février, 2007

Navigateur solitaire

Classé dans : poesie — muzik @ 21:18

 

Les pieds dans les copeaux l’artisan fait la planche
il se laisse porter par la lourdeur de l’eau
il a pris soin de mettre un gilet bien étanche
pour ne pas disparaître et couler corps et os
C’est ainsi qu’il dérive au milieu de la Manche
en regardant le ciel d’un regard chemineau
parfois d’une main sûre il écarte une branche
d’algue proliférant en l’humide berceau
Parfois à son côté passe un transatlantique
tout prêt à l’accueillir, c’est lui qui ne veut pas
il préfère sa course à l’humeur touristique

parfois à son côté un iceberg tragique
pourrait bien l’emporter jusques à Wabana
mais lui tout ce qu’il souhaite est gagner Reykjavik

R.Queneau

11 février, 2007

Pors Loubous

Classé dans : photos — didd @ 14:54

porsloubous20070211b.jpg

porsloubous20070211d.jpg

porsloubous20070211h.jpg   

Porzann

Classé dans : photos — didd @ 14:53

porzann20070211b.jpg

porzann20070211c.jpg

porzann20070211e.jpg

porzann20070211gjpg.jpg     

 

Bestré en Plogoff

Classé dans : photos — didd @ 14:49

bestr20070211a.jpg

bestr20070211d.jpg

    bestr20070211f.jpg     

2005 chez Didd…

Classé dans : Non classé — muzik @ 14:37

00.jpg 02.jpg 02a.jpg

03.jpg 04.jpg 05.jpg

06.jpg 07.jpg

2005…

Classé dans : Non classé — muzik @ 14:27

01.jpg

Message ultra confidentiel

Classé dans : Non classé — muzik @ 14:16

img7557small.jpg

1...678910
 

chezjules |
flores |
Fish3chips |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | fun top super coi !!
| PAWÔL VWÊ
| avisdroitsocial